forum

commentaires publier sur le site de la casim44 : http://forums.casim44.fr/viewtopic.php?t=4055&p=42915

 des vidéo et photo d'un stage effectué par la casim : - http://www.casimages.com/galerie.php?id=277911h157512

                                                                                     - http://www.dailymotion.com/video/k8EQz2ObDJ3uga4g4Gm

                                                                                     - http://www.dailymotion.com/video/k75ckUFEuqvqUQ4g5vD

                                                                                     - http://www.dailymotion.com/video/k28lxQRWBN2ADe4g5V9

                                                                                     - http://www.dailymotion.com/video/k2FKkUu44A8E5L4g5Nw

                                                                                     - http://www.dailymotion.com/video/k4GkdcTl4mpOod4gR1m

                                                                                     - http://www.dailymotion.com/video/k7uhtOc2zmBY3H4gRc4

1-

Un bien beau week-end auquel ont participé quelques casimirs 33  8)
Départ le samedi matin de bonne heure sous... la pluie :evil: Pour rejoindre Argenton-les-Vallées, nous éviterons l'autoroute. Mais cela ne nous fera pas pour autant éviter les lignes droites... heureusement un peu plus vallonnées façon "montagnes russes" vers la fin de notre parcours. Et sous le soleil svp  8)
Rapide pique-nique  8) puis arrivée chez Gérard.
Après les présentations d'usage, nous enfilons notre équipement avant de nous diriger vers les moto-trials. Il s'agit de Gas-Gas 125cc 2 temps. Machines très légères (65kg), au look simpliste mais trompeur, car c'est ultra-dynamique. :D
Gérard nous fait un bon briefing sur la façon correcte de les utiliser et les pièges comportementaux à éviter, pour ne pas se mettre au tas d'entrée  :mrgreen:
D'abord gaffe aux gaz ! Il faut être fin et doux, car le couple est phé-no-mé-nal. Ca grimpe aux arbres !!! Et la roue avant décolle même en troisième. Nous voilà prévenus. "Ecoute ton moteur" n'arrêtera pas de nous dire Gérard. :wink:
Ensuite la position de conduite est forcément différente:

  • Evidemment il n'y a pas de selle, donc on est toujours debout.
  • Ne pas se tenir en arrière sinon on risque de s'accrocher au guidon, gaz en grand, la roue avant qui lève et on finit sur le dos! :shock:  :lol:
  • Au contraire bien se fléchir sur l'avant, fléchir les jambes mais aussi les bras
  • Jambes fléchies OK, mais sans serrer la moto avec les genoux ! D'ailleurs ça ne servirait à rien car il n'y a rien à serrer avec les genoux :lol: Au contraire il faut éloigner un peu les genoux de la moto. Elle doit pouvoir légèrement bouger sans entraîner son pilote dans un déséquilibre fatal  :mrgreen:
  • Toujours un doigt sur l'embrayage, et un seul! La commande est tellement démultipliée que c'est amplement suffisant. Et cela met en place une sécurité: on peut débrayer immédiatement si par malheur on a ouvert les gaz en grand en se penchant en arrière... Ca évite de finir sur le dos  :wink:
  • Le passage des vitesses est différent de sur une moto de route. En effet le sélecteur est très avancé afin de ne pas l'accrocher accidentellement du pied lors d'un franchissement. donc pour changer de vitesse, il faut entièrement lever son pied du cale-pied et chercher le sélecteur bien en avant. Inconvénient: comme le pied n'a aucun appui de référence, on manque de précision pour chercher le point mort. Il vaut donc mieux le passer avec sa main droite, c'est plus précis, pendant que la gauche tient l'embrayage :wink: Mais bon, les trialistes, quand ils sont doués, ils s'en foutent un peu du point mort :mrgreen: Sinon, le pied gauche doit se placer sur le cale-pied comme sur une moto de route: la partie la plus large du pied sur le cale-pied.
  • Pour le pied droit c'est différent. La pédale de frein arrière est volontairement courte, ce qui permet d'appuyer ou pas dessus en décalant l'avant de son pied vers la gauche (pour freiner) ou vers la droite (pour ne pas freiner). Et comme il vaut mieux être toujours prêt à freiner de l'arrière, le pied droit n'est donc pas du tout positionné comme sur une moto de route. En effet, le pied est en permanence avancé sur le cale-pied afin d'être sur ou à côté de la pédale de frein. :D 

Etre toujours prêt à freiner de l'arrière, c'est la deuxième composante de la sécurité (la première c'est le doigt sur l'embrayage), qui permet d'arrêter une embardée involontaire ou de s'arrêter en sécurité, même dans une forte montée 8)
Après des premiers tours de roues hésitants, le temps de dompter les Gas-Gas :lol:, Gérard nous propose un mini slalom afin d'apprendre la position en virage. Là aussi c'est totalement différent de sur la route.

  • Tout d'abord le regard: on ne regarde pas le plus loin possible vers la sortie du virage, mais à 5 ou 10 mètres devant la moto, pour découvrir les obstacles (pierres, trous,...) que nous allons devoir franchir tout en négociant le virage
  • On reste toujours fléchi en avant, les bras aussi
  • On tourne le guidon, et on garde les épaules parallèles au guidon
  • On incline la moto vers l'intérieur du virage, jusqu'à la mettre en contact sur notre mollet de la jambe intérieure. Souvenez-vous: à l'origine en ligne droite nos jambes sont écartées et non collées à la moto. :wink:  En virage, la moto doit "reposer" sur notre mollet intérieur, alors que nos jambes sont toujours écartées.
  • Naturellement en faisant tout cela, nous allons sortir notre bassin vers l'extérieur de la moto
  • Autre conséquence naturelle de cette position: on charge énormément le cale-pied extérieur. Ca tire derrière les genoux !! :twisted:  :mrgreen:  :lol:
  • Les pieds doivent tourner sur les cale-pieds afin de pointer légèrement vers l'intérieur du virage. C'est facile pour les virages à gauche, mais plus compliqué pour les virages à droite car n'oubliez pas: vous devez avoir le pied droit sur la pédale de frein :shock:  Il faut donc rentrer le pied droit vers l'intérieur dans les virages à droite. Plus facile à dire qu'à faire. :mrgreen: 

Et oui, le trial c'est sportif.  :D On découvre que la moto de route sous-utilise complètement les muscles de nos jambes  :lol:  :mrgreen:
Nous enchaînons par des exercices de montées et de descentes.

  • Rappel de la position, toujours fléchi sur l'avant
  • On reste embrayé, le moteur est ultra-souple
  • Gestion du freinage en descente. Freinage constant de l'avant, par à-coups de l'arrière pour ne pas caler
  • Ne JAMAIS couper les gaz en montée

Puis l'affaire se corse lorsqu'on ajoute des virages un peu serrés à un parcours tout en montées/descentes  :lol:  :D
On continue par un démarrage en côte.

  • Arrêté en montée, débrayé en première, le pied droit sur le frein arrière, le pied gauche au sol
  • On met un peu de gaz, recherche du point de patinage, on lâche le frein arrière
  • Ne pas trop charger l'arrière (sinon wheeling), ne pas trop charger l'avant (sinon l'arrière patine)
  • Et on se lance avec tout son poids sur la jambe droite. Et ça c'est mortel pour les muscles du genou :twisted:

Puis découverte du trial "aérien". Nous avons essayé de faire décoller les 2 roues de la moto à l'aide d'un appel sur une pierre. Gérard nous explique d'abord les pièges à éviter et comment faire pour être en sécurité. :D  :D
Cette redécouverte du trial m'a aussi permis de constater que j'ai pas mal rouillé.  :|  Même si je n'avais qu'un bon niveau S4 (initiation), j'ai pas mal perdu car je ne pratique plus depuis plus de 18 mois. En plus de me remettre correctement dans le bain, ça m'a donné envie de m'y remettre :D  8)  8)  8) Mais aussi cela m'a fait prendre conscience de certains de mes défauts et autres lacunes techniques, avec les bons conseils de Gérard, je pense pouvoir m'améliorer.
Nous sommes lessivés :mrgreen: mais pas suffisamment pour ne pas profiter d'une belle soirée restau/camping 8)  :D avec enfin des températures quasi estivales. Je vais taire les noms de ceux qui auront payé leur tournée, chute oblige. :mrgreen: :jesors:
Le lendemain, intervertion des rôles. Pendant que le deuxième groupe de 3 personnes s'initie au trial, le notre joue les paparazzis.  :lol:  :mrgreen:Mais nous aurons pitié du deuxième groupe et le laisserons tranquille. Nous en profiterons pour faire quelques exercices avec nos motos de route sur des surfaces à l'adhérence précaire (gravillons, herbe, ...):

  • Exercice de freinage avec blocage de la roue arrière à faible vitesse
  • Montée et descente sur de l'herbe
  • Des cercles sur de la terre gravillonneuse

Le poids des montures est forcément différent de celui des trials de la veille, mais force est de constater que notre aisance à leur guidon est augmentée même sur ces sols à l'adhérence diminuée.
Au final, expérience très positive en ce qui me concerne. Merci à Domi pour le choix du camping, c'était génial. Merci Fabien d'avoir mis cette journée au calendrier. Merci Gérard pour ses conseils. Merci Flo, Thibaud, Patrice d'avoir supporté mes railleries.  :mrgreen:  :lol:

 

 

2-

Vieux motard que jamais, je me joins à l'avis très positif de mes petits camarades trialistes intermittents. Nous nous sommes vraiment fait plaisir, en sécurité et dans un cadre exceptionnel, encadrés par un Gérard fort sympathique et aux petits soins.
On a eu l’occasion d'évoluer à notre rythme sur plusieurs parcours présentant des difficultés progressives, qui permettent de se familiariser en douceur avec chaque particularité de la conduite d'une moto trial. La taille limitée des groupes et l'omniscience de l'encadrant nous a également permis de bénéficier de conseils et d'exercices personnalisés pendant toute la durée de la session, et d'avoir suffisamment d'espace pour ne jamais nous gêner entre nous.
Les motos en elle-mêmes sont très légères, robustes et facile à emmener, mais très réactives aux sollicitations de la poignée droite même sur de petites cylindrées. Et de ces avantages découle une bonne partie de l'intérêt et du plaisir : on ne subit jamais le poids de la moto, il est très facile de ressentir les effets de la position du pilote et des commandes sur le comportement de l'engin, les vitesses atteintes font qu'on reste toujours en sécurité et que les erreurs sont vites pardonnées, et notre moto conserve largement assez de caractère pour s'amuser. Beaucoup de choses dont on prend conscience et que l'on apprend sont transposables à nos motos de route, que ce soit sur terrain meuble ou non, et c'est l'occasion de s'exercer sans arrières pensées tout en se faisant plaisir.
Finissons d'emballer tout ça avec un tarif canon, un bon petit resto, un camping sympa (le tout déniché par nos gentils organisateurs que je remercie bien en passant),  et ça ne vous laisse aucune raison de ne pas vous y essayer aussi !
Sitôt que j'ai l'occasion de les récupérer, j'ai aussi quelques vidéos et clichés de nos motards de l'extrême en action.

 

3-

Le trial mérite the essai ! Le but du jeu ; tenir le plus longtemps sur sa bécane et pas le plus vite, et 3 heures c'est du sport. Impossible de s'asseoir; plus de selle. Bras et jambes servent de fourche à l'avant et d'amortos à l'arrière. On croyait pouvoir aussi alléger l'équipement et on doit chausser des bottes de sept lieues pour échouer à les poser sur des pédales inatteignables ( Cf.topo précédent) mais quel plaisir les gants de cycliste en peau (index seul sur l'embrayage en forme d'anse de tasse : very distinguished, sir !) et le casque à visière pour scruter le fond de la savane. On apprend à faire demi-tour entre deux arbres et à tourner en huit comme un fauve rugissant attaché à un piquet. On sort aussi rompu qu'après 8 heures sur route. Very gentleman rider Gérard.
Heureusement Domi et Fabien nous avaient déniché un camping et son lac avec restaurant et terrasse plus bungalow tout inclus lovés au fond d'une fraîche vallée, on retrouvait la civilisation. On refaisait le film (isn'it Easylarveur ?). On transformait l'essai !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site